Vous êtes ici

Chirurgie viscérale, digestive et bariatrique

Ablation de la vésicule biliaire : la Polyclinique du Val de Saône s’engage au côté de ses praticiens à développer la chirurgie ambulatoire

Le développement de la chirurgie ambulatoire est une tendance en forte croissance mais surtout une attente forte des patients, pour un nombre croissant de pathologies et d’interventions.

Quand cette prise en charge est possible, c’est pour les patients, la garantie d’un suivi plus confortable, avec un retour à domicile dans la journée, tout en garantissant des conditions optimales et exigeantes, au même titre qu’elles existent dans le cadre d’un séjour en
hospitalisation classique.

La Polyclinique du Val du Saône travaille régulièrement à développer l’activité ambulatoire sur des prises en charge de nouvelles pathologies.

Ainsi, en lien avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), qui conduit des procédures visant à développer ces pratiques, la Polyclinique est intégrée depuis le 1er mars, pour une durée de 6 mois, dans un programme visant à permettre le développement de la chirurgie ambulatoire pour les interventions de cholécystectomie (ablation de la vésicule).

A ce jour, la Polyclinique du Val du Saône réalise environ 150 cholécystectomies par an, dont 25% en ambulatoire et souhaite encore promouvoir ce mode de prise en charge en s’engageant dans une démarche volontariste.

Le développement de la chirurgie ambulatoire est possible grâce à des techniques chirurgicales et anesthésiques de pointe : coelioscopie, prise en charge optimale de la douleur, dans des services adaptés.
La Polyclinique a mis en place un véritable « chemin clinique », depuis la consultation jusqu’au retour à domicile, plébiscité les patients.

La prise en charge en « ambulatoire » est bien entendu étudiée au cas par cas car toutes les ablations de vésicules ne sont pas concernées. Des paramètres comme l’âge, les antécédents médicaux, l’éloignement géographique ou l’isolement social, mais aussi, l’importance de la pathologie sont prises en compte lors du choix d’un séjour en établissement ou en ambulatoire, par les praticiens (chirurgiens ou anesthésistes) qui participent à la décision et à l’accompagnement du patient.

En vue de développer la chirurgie ambulatoire, au sein de la Polyclinique, un de ces plus anciens chirurgiens viscéraux, expert formateur, organisera courant de l’année 2018, un temps de sensibilisation des médecins traitants sur l’accompagnement au retour à domicile, dans le cadre du Développement Professionnel Continu. Cette formation permettra de développer l’inter professionnalité, pour une prise en charge optimale des patients dans la durée.
Chaque patient concerné pourra donc très bientôt interpeller son médecin traitant sur cette nouvelle pratique médicale pleine de promesses.